Dressing

Une Première

Cet article devait être particulier avant les évènements de ce vendredi mais il l’est bien plus que prévu. J’ai longtemps hésité avant de le publier. Je pensais le remplacer par un post au sujet de Paris et de ce week-end si étrange mais qui suis-je pour en parler ? Touchée en tant que parisienne, que française mais pas meurtrie dans ma chair comme les nombreux proches des victimes, j’ai préféré ne pas vous partager ma colère citoyenne. Je suis une fille joyeuse et rigolote, pas une philosophe. Alors, j’ai choisi de poster comme était prévu mon article car la vie ne doit pas s’arrêter en plus de celles des 129 personnes décédées.  Après deux jours de léthargie, j’ai décidé de continuer la mienne. Bien sûr, hier, je n’ai pas eu le cœur à prendre des photos dans Paris que je devais vous partager sur ce blog. Il fallait respecter le temps de l’effroi, de la peur et du deuil aussi. Mais aujourd’hui, nouvelle semaine, presque un nouveau départ, la douleur est toujours là mais se dissipe un peu alors par respect aussi pour ceux qui sont en peine pour des êtres chers, je reprends le cours de ma vie là où elle est restée un vendredi 13 novembre 2015 aux environs de 22h. J’ajouterai simplement que mes pensées vont aux victimes et à leurs proches. Paris vaincra, la France aussi, plus que jamais je suis fière de ma ville et fière de mon pays dont mes parents (un couple aux origines mixtes) m’ont transmis avec force les valeurs.

Bonjour les Petites, c’est avec beaucoup d’appréhension que je vous écris cet article. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas posté de tenues et encore moins illustrée par des photos de vêtements que je porte directement (août 2014 pour être exacte et même depuis avril 2013 pour remonter en régularité…).

Perte de confiance en moi, difficultés à assumer ce corps enrobé qui ne met pas en valeur les tenues auxquelles mon esprit pense. Quelques kilos de plus que je n’arrive pas à éliminer et c’est tout mon monde qui vacille. Fini les virées shopping, je n’achète plus rien qui se porte tant je voudrais cacher mon corps. Pourtant, j’ai tant de jolies choses à vous montrer.

Mais par cet après-midi d’automne, j’ai dépassé la défiance envers moi-même, défié ma timidité pour vous poster cet article. Accompagnée de mon courage et surtout de ma très chère sœur, j’ai quitté ma penderie restée à Vincennes (et sa faible luminosité) pour vous emmener dehors. J’espère que le résultat vous plaira. C’est ma première !

comment porter un short long ?

Nous sommes sorties en plein après-midi, le cœur battant, regardant à chaque coin de rue si personne ne nous voyait. J’ai choisi de nous installer à quelques pas de chez moi où personne ne nous verrait. A chaque voiture qui passait, un cliché raté mais aussi un mot rassurant de ma sœur. Elle m’a permis de découvrir mon bon et mon mauvais profil, de sourire, de rire même. D’un petit pas, j’ai commencé le chemin qui acceptera ce genre d’idée : faire des photos dehors…Pourquoi cela me stresse autant ? Quand je vois les sublimes photos des blogueuse, pourquoi ne pas essayer d’atteindre de tel niveau ? S’encombrent-elles de ce type de stress ? Ne faut-il pas n’avoir de limite inutile pour avancer ? Un peu d’ambition que diable !

comment porter un short long ?

D’un petit sourire figé, premier shooting effectué… réussi ? Je vous laisserai en juger ! Pour la tenue, j’ai démarré par quelque chose de simple, éviter à tout pris de me faire remarquer ! Je porte un trench que l’automne si doux de cette année nous permet de faire durer. Une blouse blanche à dentelle pour dessiner les traits féminin du cou et des épaules se marie avec un short long qui irait parfaitement comme tailleur. Comme vous le savez, je n’ose pas trop les collants fantaisie sinon c’est  ce que j’aurai porté, à la place, j’ai choisi un collant opaque qui affine la jambe (du moins, c’est ce que je voulais. Enfin, j’ai profité d’un temps sec pour sortir mes bottines couleur d’automne. Mais est-ce vraiment là le plus important ?

Pendant que ma sœur apprenait à utiliser mon appareil photo (une première pour elle aussi) et à maîtriser ma pause, je me réjouissais d’avoir sa présence à mes côtés. Aucun jugement, seulement sa bienveillance qui m’enveloppait, je me sentais capable de tout affronter.

bottines Minelli

blouse naf naf

comment porter un short ?

Même encore maintenant, je crains de faire une erreur, de ne pas être à la hauteur. Ma timidité me ronge autant que mes peurs. Où est partie mon insouciance ? Pourquoi scruter autant les avis négatifs des autres ? J’ai l’impression d’avoir honte quand bien même je ne fais rien de mal.

Les conseils et douceurs de ma sœur résonnent en moi tandis que je vous écris, je prends une profonde respiration que je retenais et songe déjà au prochain look. I can do it…!

Pourquoi cette tenue convient aux petites ? Les boots ne doivent pas arriver trop haut pour ne pas couper nos jambes qui par définition sont plus petite. Le short long allonge la silhouette en prenant garde de ne pas porter un collant trop épais. Enfin, mon trenchcoat est suffisamment court pour ne pas tasser.

Trenchcoat – Esprit

Blouse – Naf Naf

Short – Springfield

Collant – Etam

Bottines – Minelli

Collier – Bijoux Victoria

Photos : merci ma soeur

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Laura 16 novembre 2015 at 20:06

    Tu devrais continuer à faire des photos en extérieur !
    J’avoue que c’est un peu intimidant au début, mais ça va beaucoup t’aider à prendre confiance en toi. Il ne faut pas se laisser intimider par les regards des autres (parce que oui, on se sent un peu comme une bête de foire quand on fait les photos en public…). Certes, c’est plus facile à dire qu’à faire ! Mais go go ! 😉

    • Reply La Petite 16 novembre 2015 at 20:16

      Merci bien pour tes encouragements et ton retour ! C’est vrai que c’est très intimidant ^^ Heureusement, j’ai une petite soeur qui ne me laisse pas m’apitoyer ! Merci encore 🙂

    Leave a Reply